Comment peindre son mur sans traces ? | Tutoriel by Peinture Destock

Comment peindre son mur sans traces ? | Tutoriel by Peinture Destock
Imprimer

Chapitres :

Quels peintures et matériel privilégier ?

Une bonne préparation du plafond


Vous souhaitez changer la décoration de votre maison en vous initiant à la peinture des murs ? Différentes étapes sont nécessaires en amont, comme le choix de la finition, la protection de votre pièce ou le lissage de vos surfaces. Sous une apparente facilité, peindre un mur nécessite également une technique particulière pour obtenir un résultat esthétique et éviter les traces.

Peinture : privilégier un environnement et des équipements adaptés ?

La présence de trace provient de différents facteurs, à commencer par l’environnement de votre pièce à repeindre.

Une pièce à bonne température

Les traces interviennent généralement si la température ambiante est trop haute ou trop basse. Il en est de même si la pièce repeinte est humide ou mal aérée. Notons que la température idéale pour repeindre votre pièce est comprise entre 10 et 20°C maximum. L’hygrométrie doit également rester inférieure à 70 % pendant toute la durée de vos travaux de rénovation.

L’importance de la peinture

Pour éviter les traces, il est conseillé d’éviter les peintures premiers prix, souvent de qualité médiocre et peu épaisses. En effet, une peinture qui laisse des traces est une peinture avec une composition trop riche en eau. Une peinture de mauvaise qualité adhère particulièrement mal au support et offre une utilisation peu économique lors de la pose. Dans le cas d’un mur ancien, n’hésitez pas à investir également dans une sous-couche pour obtenir un résultat propre et homogène.

Le choix des matériaux

Le choix d’un rouleau ou d’une brosse est essentiel pour éviter les traces de peinture sur votre mur. Là encore, évitez les pinceaux premiers prix, susceptibles de perdre des poils et de s’user prématurément pendant l’application. Contrairement au rouleau, le pinceau s’adapte davantage aux détails et aux petites surfaces du mur. Veillez également à choisir votre matériel en fonction de la surface à peindre et de la finition souhaitée pour votre décoration.

Se former aux meilleures techniques d’application

La technique de pose d’une peinture est aussi importante que les matériaux utilisés pour limiter les traces.

Ne pas oublier la sous-couche

L’application d’une sous-couche est incontournable pour donner une base correcte à votre mur. En l’absence de sous-couche, votre mur a tendance à trop absorber la peinture par endroit. Par ailleurs, une sous-couche est particulièrement conseillée si votre mur est ancien, avec des imperfections plus ou moins visibles.

Le choix d’une sous-couche n’est pas à prendre à la légère pour obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances. Veillez toutefois à privilégier une sous-couche adaptée au support de votre mur pour éviter certains désagréments.

Être organisé pour bien poser votre peinture

L’application d’une peinture nécessite une organisation rigoureuse pour éviter certaines déconvenues. Dans un premier temps, peignez toujours le côté du mur relatif à votre orientation (à droite si vous êtes droitier par exemple). Commencez par protéger certains éléments à l’aide de bandes adhésives comme les plaintes, les sols ou les prises.

Généralement, il est conseillé de peindre par bande afin d’obtenir un résultat propre et éviter la superposition des couches. Pour éviter les traces, commencer par les angles à l’aide d’un pinceau petit et rond est aussi vivement conseillé.

Appliquer une couche de peinture généreuse

La quantité de peinture utilisée dépend généralement de la qualité de la peinture elle-même. Par conséquent, une peinture qualitative est suffisamment épaisse pour être économique. Pour recouvrir la surface de manière homogène, il est indispensable d’étaler une couche suffisamment épaisse sur votre mur.

L’application de deux ou plusieurs couches de peinture est aussi vivement conseillée pour un résultat net et homogène. Par ailleurs, veillez à mesurer votre force au moment de l’application pour éviter l’apparition des traces.

Respecter un temps de séchage suffisant

Un séchage trop rapide est souvent la cause de l’apparition de traces sur les murs. Pour éviter ces désagréments, pensez également à peindre par temps frais, le matin ou en fin d’après-midi à l’abri du soleil.

Éviter les temps de pause

Peindre un mur en plusieurs étapes est une des causes principales des traces persistantes sur votre mur. En effet, les temps de pause impliquent des lignes de démarcation qui se voient après le séchage. Pour éviter les traces, pensez toujours à peindre votre mur en une seule fois seulement, de haut en bas et par bandes linéaires.

Privilégier une bonne aération de la pièce

Lorsque vos travaux de peinture sont terminés, il est primordial de laisser respirer votre pièce pour finaliser le séchage. Si le temps est suffisamment sec, privilégiez une aération naturelle en ouvrant simplement vos fenêtres. Par ailleurs, un ventilateur peut être d’une grande aide si vous n’avez pas accès à une aération naturelle. En plus d’éviter l’apparition des traces, une bonne aération permet également d’atténuer les odeurs de peinture.

 

Peinture-Destock.com, leader de la peinture en ligne, vous propose un large choix de peintures murs et plafonds de qualité et accessible.

Notre sélection pour vous

Continuer mes achats Comparer

a été ajouté à mes favoris

Continuer mes achats Mes favoris