Comment peindre un carrelage mural | Tutoriel by Peinture Destock

Comment peindre un carrelage mural | Tutoriel by Peinture Destock
Imprimer

Chapitres :

Préparatifs avant peinture

Le choix de la teinte

Préparer le terrain et peignez ! 


Repeindre un carrelage mural offre une seconde jeunesse à la crédence de la cuisine ou aux murs de la salle de bain. C'est l'occasion de recouvrir le décor ou le coloris démodé de la faïence !

Cette opération connaît un vif succès, pour la bonne raison qu'elle évite des travaux salissants et fastidieux de décollage au marteau, burin et meuleuse. Des inconvénients dont on se passe bien lorsque l'on occupe le logement…

Préparatifs à la peinture sur carrelage mural

Choisir la teinte de peinture

Avez-vous une idée de la nouvelle teinte à donner à votre pièce ? Le coloris est visible à l'arrière-plan de la représentation de chacun des pots vendus sur le site de Destock Peinture.

Le conditionnement de nos peintures se décline en deux capacités : 75 cl et 2 litres. Opter pour le bon dosage permet de limiter le gaspillage, car les fonds de pots abandonnés au garage finissent généralement par se solidifier.

Vous avez fondé votre choix ? Il est maintenant temps de se mettre au travail !

Préparer le terrain

Repeindre un carrelage mural implique de protéger soigneusement les éléments difficiles à déplacer, voire de vider la pièce, notamment la salle de bain où l'espace peut être réduit. 

Préparez-vous à voir votre pièce
changer d'apparence,
se moderniser,
se rafraîchir !

On prend donc soin de protéger les arrivées électriques à l’aide d’un ruban adhésif isolant. Coller des bandes spécifiques d'adhésif de masquage au préalable évite également toute conséquence de maladresse. On peut alors peindre en toute quiétude.

Enfin, sachez que certains produits comme la glycéro nécessitent l'utilisation de protections telles que masque et gants. Il est vivement recommandé de consulter les conseils d'usage avant de se lancer dans l'aventure.

On poursuit avec :

  • La réfection des joints afin d'obtenir une belle surface.
  • Le ponçage de la surface du carrelage par mouvements circulaires, sans trop insister. Cette étape n'est pas à prendre à la légère. Le risque encouru est un manque d'adhérence de la peinture, notamment sur les faïences émaillées dont la surface est très lisse.
  • Le dépoussiérage et le nettoyage. Muni d'une grosse éponge spéciale travaux, on élimine traces de gras et tâches. À vos côtés : un détergent ménager, du savon noir, voire de l’alcool à brûler.
  • L'application d'une sous-couche en passages croisés, ce qui permettra à la peinture d'adhérer au carrelage.
  • Le respect le temps de séchage.

Armez-vous de votre pinceau, car…

… il faut maintenant appliquer la peinture sur le carrelage.

Étaler de la peinture est à la portée de tous, pour peu que l'on soit minutieux, notamment au niveau du pourtour de la surface à recouvrir.

Mais attention, on parle bien de faïence ou de grès ! Sur des matériaux poreux comme la pierre, la terre cuite ou l'ardoise, l'opération s’avérerait vaine, la peinture serait absorbée.

La peinture se brasse au fouet mélangeur et se verse dans un bac équipé d'une grille. On choisit un rouleau à laquer. Une fois imprégné, le rouleau s'essore sur la grille pour éviter le désagrément des coulures. Puis on procède selon la méthode professionnelle suivante :

  • Visionner une surface de 50x50 cm et commencer à peindre par le haut.
  • Travailler à l'horizontale.
  • Lisser en peignant à la verticale sans trop appuyer.
  • Éviter les démarcations en faisant chevaucher les passages.
  • Utiliser un pinceau à rechampir pour une finition impeccable des bords.
  • Procéder ainsi jusqu'au total recouvrement du carrelage.

Si besoin, n’hésitez pas à effectuer un second passage en répétant à l'identique les étapes ci-dessus. 

 

En savoir plus sur la peinture d’un carrelage mural

 

S'il s'agit d'une réfection complète de la pièce, on pense à peindre le plafond et les parties supérieures du mur avant celle du carrelage mural. Les traces de peinture inopinées s'éliminent à l'acétone ou au white spirit avant de pouvoir admirer le rendu final. 

Quant au papier peint, il se pose après avoir respecté le temps de séchage de la peinture du carrelage, comme il est indiqué sur le mode d'emploi figurant sur l'étiquette.

Pour une salle de bain ou une cuisine de taille standard, prévoir une heure pour la pose de la première couche de peinture. Le temps de séchage préconisé atteint, on peut s'attaquer, le cas échéant, à la nouvelle couche. 

D'une peinture à l'autre, ce temps de séchage peut varier d’un quart d’heure à quelques heures. Il est important de ne pas se précipiter. Pourquoi ne pas profiter de cette attente pour entamer d'autres travaux de bricolage, pour repeindre comme prévu les meubles de la pièce ou assembler les nouveaux ou encore effectuer le remplacement des luminaires ?

Finalement, cet environnement rafraichissant représente bien plus qu'une récompense. C'est l'image du travail accompli et la fierté de l'avoir réalisé soi-même. Alors, qu’attendez-vous pour peindre votre carrelage mural ? À vos pinceaux !

 

 

 

Notre sélection pour vous

Continuer mes achats Comparer

a été ajouté à mes favoris

Continuer mes achats Mes favoris